Nos lectures d’août 2013

Réunion en petit comité en ce 8 août : 8 présents ayant évoqué les livres suivants.

Lectures de pré-rentrée d’Annie-France (livres à sortir fin août) :

La servante du Seigneur de Jean-Louis FOURNIER, chez Stock. Un livre qui évoque les relations plutôt rudes de l’auteur avec sa fille ;

Le fils de Sam Green de Sibylle GRIMBERT, édité par Anne Carrière. L’histoire d’un cas de conscience pour le fils d’un puissant acteur de Wall Street, Green, alias Madoff, le plus grand escroc du siècle (raison pour laquelle son fils est tourmenté).

L’invention de nos vies de Karine TUIL, chez Grasset. La réussite de cet homme repose sur une usurpation d’identité…

Deux autres lectures d’Annie-France :

Notre-Dame du Nil de Scholastique MUKASONGA (Continents Noirs nrf Gallimard). Le récit d’une rescapée des massacres de Tutsi au Rwanda ;

Impossible de grandir de Fatou DIOME (Flammarion). L’histoire d’une enfant illégitime dans un monde qui ne l’accepte pas facilement et auquel elle a du mal à s’ajuster.

Marie-Agnès nous a parlé du livre de Christian ENGLISH et Frédéric THIBAUD, Mardi 11 septembre 2001, écrit « juste après » (First Editions) ; elle a choisi de nous lire un extrait relatif à la surveillance des communications par la NSA.

Odile a présenté deux livres :

La nuit tombée d’Antoine CHOPLIN (éd. La fosse aux ours), qui raconte l’après- Tchernobyl : « Concision, humanité, écriture simple très rectiligne et poétique à la fois ; un tout petit livre, très beau, très prenant » nous dit Odile ;

Profanes de Jeanne BENAMEUR (Actes Sud), livre intimiste évoquant la fusion involontaire d’un petit groupe de personnes autour d’un vieil homme. « Très beau », « relation au sacré, à l’invisible », « écriture sensible, travaillée, intellectuelle » sont les mots d’Odile pour en parler.

Paul a profité de l’été pour revenir sur Alain-Fournier. Le Grand Meaulnes est son « livre-culte » ! Avec Odile, il évoque la mort d’Alain-Fournier et son groupe de soldats. Saura-t-on jamais ce qui s’est passé exactement ?

Sur Alain-Fournier :

Le frémissement de la grâce de Jean-Christian PETITFILS, chez Fayard : un livre biographique sur le roman Le grand Meaulnes ;

Alain-Fournier par Isabelle RIVIÈRE (soeur d’Alain-Fournier), chez Fayard également.

Paul aimerait bien retrouver un poème d’Alain-Fournier, lu il y a longtemps, qui s’intitulerait « Encore un peu de temps« . Internautes-chercheurs et possesseurs de livres rares, si vous tombez dessus, écrivez-nous !

Maggy a beaucoup aimé En avant, route ! d’Alix DE SAINT-ANDRÉ chez Gallimard ; ce qui a suscité une petite discussion autour du pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle et de la possibilité d’organiser une réunion du Café littéraire sur ce thème (de nombreux livres étant consacrés au pèlerinage).

Dans un tout autre genre encore, Catherine a parlé d’un San Antonio : Alice au pays des merguez de Frédéric DARD (1986, Fleuve Noir). Tous les ingrédients habituels sont là : personnages récurrents, égaux à eux-mêmes ; adresses au lecteur (il y a même un passage directement adressé à Maurice Reims)… Et une foule de petits détails rappelant pourquoi il n’est pas si facile d’imiter le style de l’auteur : une psychologie, une culture générale, une vision du monde accompagnent la vulgarité qui ne suffit pas à caractériser l’oeuvre. Lecture d’un extrait sur ce tourisme de luxe qui veut faire main basse sur ce qu’il y a de beau dans un pays en refoulant les habitants comme des étrangers à leur propre terre.

RAPPEL :

La prochaine réunion (12 septembre) est consacrée au renouvellement du bureau et au partage des tâches. Candidats administrateurs, faites-vous connaître !

Une réflexion sur “Nos lectures d’août 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s