Sous les pavés… l’ennui (1)

Ayant emporté en vacances un certain nombre de livres d’un volume respectable (400 à 600 pages chacun), je pensais alimenter sans peine à la fois ma faim de lecture estivale et la rubrique « Coups de cœur » de ce blog, ainsi que la réunion du jeudi 10 octobre du Café littéraire, dont le thème annoncé était « les coups de cœur de l’été ».

Las… Où sont les magnifiques romans de Nancy Huston, Dolce agonia (497 pages) et Lignes de faille (481), que j’ai dévorés et que je ne me lasse pas de relire ? Les derniers « pavés » de l’été m’ont écrasée d’ennui, au point que, pour la plupart, je ne les ai même pas terminés.

Commençons pas Haruki Murakami, la dernière coqueluche des critiques, dont Chroniques de l’oiseau à ressort m’avait, sinon enchantée, du moins intéressée par son originalité. Ce n’est pas le cas de Danse, danse, danse, dont le titre m’avait attirée mais dont la lecture m’a laissée ébaubie. Jugez-en plutôt : « le narrateur, un publicitaire de34 ans, traverse des états de réalité non ordinaire en certains lieux emblématiques. A l’hôtel du Dauphin, porte donnant sur l’autre monde, il rencontre un initiateur, « l’homme-mouton ». Il accomplit alors l’épanchement du songe dans la vie réelle et se livre à un jeu mortel avec un double. En enquêtant, en « dansant », il déchiffre ainsi les arcanes singulières de son accès au réel, sur fond d’esthétique du vide et de lucidité zen. » Vous n’avez rien compris ? Moi non plus. J’ai lâché prise au bout de 300 pages, ce qui relève déjà de l’héroïsme. Si le cœur vous en dit…

Brigitte Niquet

(à suivre)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s