Coup de coeur pour « Esprit d’hiver »

Par Sylvaine Micheaux

Esprit d’hiver, de Laura Kasischke (chez Christian Bourgois, 2013).

esprit d'hiverC’est le matin de Noël. La famille se prépare à recevoir ses invités, mais rien ne se passe comme prévu. L’un des grands-parents fait un malaise et une partie de la famille l’accompagne à l’hôpital ; un terrible blizzard empêche les amis de venir… Mère et fille ( fille adoptive) se retrouvent seules, face à face. La mère aurait voulu être poétesse (souvenir cuisant d’un échec), la fille repense à l’orphelinat dont elle vient… Et l’angoisse monte.

« Un roman très prenant, fin et très bien écrit », nous explique Sylvaine au Café littéraire de Lambersart en ajoutant immédiatement une prévention : « surtout ne pas lire d’avance les dernières pages, où tout s’explique de façon très carrée, très logique dans une très belle fin.

« L’histoire est prenante , la tension monte imperceptiblement tout le long du livre, puis une angoisse latente, uniquement contenue dans les mots (pas de scène d’hémoglobine, de violence). Laura Kasischke a une superbe écriture, fine, précise ; elle sonde l’inconscient, l’indiscible, l’invisible. Jusqu’à la chute finale, on ne sait pas où elle nous entraine, ce qu’elle veut nous dire. Et la fin, que j’ai relue pour être sûre d’avoir bien compris, laisse pantois, donnant envie de refeuilleter le livre pour retrouver les pistes qui auraient pu nous emmener à cela.

Une sacrée réussite. »


L’avis de François Lechat – 8 juin 2015

Ma libraire me l’a recommandé, car Esprit d’hiver est désormais publié au Livre de Poche. C’est une réussite, en effet, mais dans un genre très particulier. On pense parfois à Lynda Lemay, ces interrogations perpétuelles des femmes nord-américaines qui traînent derrière elles une culpabilité fondamentale et s’inquiètent d’un rôti comme de la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’intrigue est forte et originale, bien menée, bien dénouée. Un livre fondé sur l’empathie à l’égard de son héroïne, et qui compte sur celle du lecteur : cœurs secs s’abstenir.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s