Coup de coeur pour « La démence du Sage »

de Ha Jin (Seuil). L’histoire d’un étudiant chinois en 1989.

La démence du sageUn professeur de l’université d’une petite ville de province a une attaque. Le fiancé de sa fille, qui est aussi son étudiant, est chargé par la secrétaire du parti de veiller le malade à l’hôpital. Atteint de démence, à travers une parole délirante celui-ci révèle ses révoltes, ses frustrations – sa sagesse aussi – et alimente chez l’étudiant un désir croissant de participer aux révoltes dont il entend parler.

C’est Catherine qui nous a parlé de ce livre au Café du 10 octobre, pointant notamment l’intérêt de la réflexion sur la poésie que porte ce roman. Ce qui a donné lieu à une petite discussion, principalement animée par Odile, sur l’importance de la poésie dans la culture chinoise et la minutie avec la quelle les traductions sont traitées. Un prochain thème pour le Café, peut-être ?

Une réflexion sur “Coup de coeur pour « La démence du Sage »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s