Coup de coeur pour « La servante du seigneur »

de Jean-Louis Fournier (Stock).

C’est un coup de coeur de Bernadette qui avait déjà beaucoup aimé Où on va papa ? (2008), roman dans lequel l’auteur décrit sa relation avec ses deux enfants handicapés. La servante du seigneur concerne cette fois sa fille que J.-L. Fournier estime avoir perdue depuis qu’elle a fait une certaine rencontre et qu’elle s’est dirigée vers Jésus. Il ne reconnaît plus en elle celle qui s’était occupée de ses frères aînés, qui l’avait soutenu lorsque sa compagne était décédée…

L’édition publie, à l’issue du texte de Fournier, la réponse de sa fille (laquelle répond point par point à son père).

On est évidemment très loin des essais tels que La grammaire française et impertinente (1992).

 

Une réflexion sur “Coup de coeur pour « La servante du seigneur »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s