« Il bouge encore »

par Annie-France Belaval

 Il bouge encore, de Jennifer Murzeau (R. Laffont)

9782221145739Je n’ai pas aimé ce livre

  • Le style m’a beaucoup déplu : parfois ampoulé mais le plus souvent vulgaire et fait d’un franglais d’entreprise , même pas traduit.. du langage parlé pauvre qui n’a pas intérêt à passer à l’écrit : « nan », « bah », etc.
  • L’histoire est malheureusement banale, exploitée en littérature (dernièrement Nom de dieu, de Grimbert) et au cinéma (le Placard, par exemple) : un homme qui croit avoir réussi, qui a contribué aux plans sociaux en éliminant sans regret des collègues, se trouve viré à son tour. Sa femme est hyperactive au travail et le couple bat rapidement de l’aile car elle ne peut partager avec lui ses problèmes professionnels et elle ne supporte pas son apathie ; elle le voudrait battant, explorant les petites annonces… Or, elle le trouve vautré dans le canapé. Lui ne se sent pas compris ; c’est au mieux la coexistence pacifique mais plutôt la guerre froide !
  • Beaucoup trop de vomissements, de passage aux toilettes.
  • Cela manque d’originalité et de profondeur.

Difficile d’évoquer le ressenti personnel quand il s’agit d’un rejet ; je ne l’ai terminé que par devoir : ni le contenu ni la forme ne m’ont convaincue… Les quelques avis d’autres explorateurs me semblent aller dans le même sens. Je serais surprise qu’on parle de ce livre à la rentrée… parmi les plus de 600 annoncés…

2 réflexions sur “« Il bouge encore »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s