Nos lectures de novembre 2014 : Romain Gary

Compte rendu de la réunion du Café littéraire du 06/11/2014 – par Brigitte Niquet.

Divers

Rappel de la Nuit des bibliothèques et de l’atelier d’écriture (qui a été fait avec les élèves du collège Anne Frank). Voir cet article et les 15 critiques des jeunes participantes.

Romain Gary 

C’est la fin de l’année du centenaire de sa naissance.

Peu d’adhérents ont lu (ou relu) Gary pour en parler.

Nicole présente : J’ai soif d’innocence et autres nouvelles à chute, nouvelles écrites pendant la guerre et après. Thème : La nature humaine est-elle si bonne que cela au départ (hors « méfaits de la civilisation ») ? Il y a beaucoup d’humour et un peu de tristesse.soif C’est une bonne entrée en matière pour lire l’ensemble de l’œuvre.

product_9782207248355_195x320Rôle compliqué de sa mère.

Lire les excellentes biographies de Myriam Anissimov : Layout 1Romain Gary, le caméléon, Denoël, 2004 (également disponible en Folio) ;

Romain Gary, l’enchanteurÉditions Textuel, 2010  (riches illustrations).

Gisèle donne quelques généralités sur Gary. « Pas une goutte de sang français ne coule dans mes veines, mais la France coule en moi. » Quelques caractéristiques : besoin éperdu de reconnaissance ; désespoir qui finira par le conduire au suicide ; mélancolie slave + humour juif.

Le pseudonyme d’Ajar lui a permis aussi d’aborder le problème : Qu’est-ce qu’être Juif dans la France d’aujourd’hui ? Les livres écrits sous ce pseudo sont une autre œuvre, séparée de la 1e et ont été écrits en partie pour prouver qu’il n’était pas un auteur ringard. Mais il a tellement disséminé ses identités qu’il a fini, en quelque sorte, par exploser.

prom aube folio classAnnie-France présente La promesse de l’aube (disponible chez Gallimard en Folio plus classiques) et mentionne la biographie de Dominique Bona.

product_9782070373628_195x320Gisèle raconte La Vie devant soi (éd. Mercure de France, Prix Goncourt 1975, aujourd’hui disponible en Folio).

01003970851Catherine évoque Les cerfs-volants, œuvre peu connue qui l’a marquée mais qu’elle n’a pas eu le temps de relire pour nous la présenter.

 

Autres lectures

On termine par une conversation à bâtons rompus d’abord sur les livres de Gary, puis sur les livres que chacun lit en ce moment.

Maggy aime beaucoup D’acier, de Silvia Avallone ; Catherine aime beaucoup Peste et choléra, de Patrick Deville. Odile aime beaucoup Le cas d’Eduard Einstein, de Laurent Seksik. Annie-France lit avec plaisir Le garçon incassable, de Florence Seyvos…

index__412ePWgAGSL._AA160___ee____garçon

– – –

Petit message de la médiathèque de Lille (Agnès Rabineau) :  « Vous aimez Romain Gary ? Nous aussi ! Suite au Symposium organisé les 20 et 21 février dernier à l’occasion des 100 ans de Romain GARY, un travail a été effectué que nous transmettrons semaine après semaine, sur le réseau social Libfly :  http://www.libfly.com/bm-de-lille-romain-gary-en-son-siecle-groupe-  » (21/11/2014)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s