Coup de coeur pour « Comme un veilleur attend la paix »

Par Annie-France Belaval

Pour préparer le Café sur Israël, j’ai beaucoup lu, et ce sont des entretiens qui ont provoqué mon coup de coeur : Emile Shoufani Comme un veilleur attend la paix, Albin Michel, 2002.

9782226134080mCe prêtre melkite (chrétien d’orient), surnommé le curé de Nazareth, est arabe israëlien ; ce n’est pas simple !

Cet homme est un véritable artisan de paix, ce qui donne de l’espoir à ceux qui, comme moi, ne voyaient pas de solution au problème israélo-palestinien. Il parle mais il agit : il fait tout pour que les deux peuples se connaissent, se respectent, pour que cessent la peur et la haine. Il anime de nombreuses rencontres entre juifs et arabes.

La 2ème Intifada, les attentats suicide, les interventions brutales de la police et de l’armée, les politiques menées le désolent mais il continue d’y croire et d’agir.

J’ai beaucoup appris.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s