Deux récits autobiographiques

Par Françoise Knockaert

Je viens de lire deux livres que j’ai trouvés bouleversants :

9782260020714N’oublie pas les oiseaux, de Murielle Magellan (Julliard, 2014).

Elle y raconte l’histoire de la passion qu’elle a connue toute sa vie pour un homme qui au départ, était un de ses profs.

106219_couverture_Hres_0Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? de Jeannette Winterson (l’Olivier, 2012.

Aussi une biographie, la sienne, celle d’une enfant adoptée au début des années 60 dans le nord de l’Angleterre. Portrait bouleversant de ce qu’elle a vécu, mais sans colère, avec beaucoup de justesse, de simplicité et de maturité. Beaucoup d’intelligence aussi. Réflexions très intéressantes sur le Temps.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s