Coup de coeur pour « La maison du lac »

Par Françoise Knockaert

Je viens d’achever la lecture d’un roman qui m’a captivée jusqu’au bout. Il s’agit d’une traduction de l’anglais dont le titre français est La maison du lac, d’Hanna Richell, Belfond (2015).

9782714453723Il s’agit de deux histoires racontées en parallèle. L’une est située en 1980, l’autre se passe le même mois mais on ne sait pas de quelle année. Les deux histoires se déroulent au même endroit. Il faut attendre le milieu du livre environ pour deviner le genre de lien qui peut exister entre les deux histoires. L’auteur tient le lecteur en haleine et chaque supposition que l’on fait s’avère finalement fausse, pour faire place à une autre vérité. Les réponses aux questions arrivent au fil des pages et les révélations s’enchaînent. Pas question d’arrêter la lecture avant la dernière page car ce n’est qu’à ce moment-là qu’enfin, tout s’éclaire.

Magnifique roman très bien mené ! J’ai eu un vrai coup de coeur pour ce bouquin !


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s