Coup de coeur pour « La vie, la mort, la vie »

Par Pierre Belaval

La vie, la mort, la vie – Louis Pasteur (1822-1895), d’Erik Orsenna, aux éd. Fayard, 2015

9782213682600-X_0Un petit livre de 194 pages, paru en Septembre 2015, que j’ai dévoré en moins de deux heures ; livre très tonique sur la vie et l’œuvre de Louis Pasteur, sans la légende, nous faisant apercevoir les chemins complexes de découvertes scientifiques majeures pour son époque et pour la nôtre. L’auteur sait replacer Pasteur dans les conflits non seulement historiques mais encore scientifiques de son époque, faisant justice de l’image d’Epinal du savant enfermé dans ses pensées et son laboratoire, illustrant l’activité des milieux scientifiques et politiques d’alors et la postérité des recherches pastoriennes. Avec également des choses moins connues comme la détestation mutuelle de Victor Hugo et Louis Pasteur ! Et le style précis, incisif et plein d’humour d’Erik Orsenna maintient en haleine le lecteur. Si vous ne concevez pas la littérature comme un champ clos sur lui-même, alors ne manquez pas la lecture de ce petit livre !


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s