« Giratoire »

Par François Lechat

Dominique Paravel, Giratoire, Serge Safran, 2015

couv-Paravel-filet-674x1024Ce petit livre est une belle réussite. A le résumer, il paraît trop modeste : un employé et une de ses supérieures qu’il ne connaissait pas doivent faire un long trajet en voiture pour démarcher un client. Donc la route, un huis clos et une histoire d’amour possible (on y pense forcément). Mais le propos est ailleurs : dans les failles de chacun, qui vont se déployer par petites touches. Un diabète pour lui, qui lui ôte sa contenance et l’angoisse à l’idée qu’une crise révèle sa maladie, cachée à son employeur. Et une blessure d’enfance pour elle, qui l’a endurcie et lui donne en même temps l’envie de s’échapper de tout. Donc ils s’observent, se jaugent, dépassent difficilement la barrière de classe qui les sépare, mais devinent qu’ils ont quelque chose en commun, l’envie de fuir les apparences, de faire cesser la comédie. Elle en prend d’ailleurs l’initiative en sabotant délibérément leur trajet, comme si elle ne voulait pas arriver à ce rendez-vous et préférait faire l’école buissonnière. Le roman glisse ainsi sur trois plans à la fois : l’intériorité des héros, une évocation douce-amère de notre société gagnée à la consommation et des touches de rêve voire d’irréalité vers la fin. C’est intelligent et fluide, d’une écriture rapide et sensible, remarquablement concise. Et la construction est habile, qui voit la fin de chaque chapitre être réécrite au chapitre suivant, du point de vue de l’autre personnage.


Publicités

Une réflexion sur “« Giratoire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s