« La fille de Brooklyn »

Par Catherine Chahnazarian

La fille de Brooklyn, de Guillaume Musso, Xo éditions, 2016

FILLE-DE-BROOOKLYN_CV-704x1024Voilà un succès bien mérité. Je préfère les textes plus littéraires et il y a des facilités et des procédés qui m’ont un peu gênée, mais j’ai dévoré La fille de Brooklyn. Peut-être un peu parce que j’avais vraiment envie d’un livre qui m’occupe l’esprit, certainement parce que l’intrigue est si bien fichue que vous êtes obligé de continuer à lire. Au début, vous vous dites « Ah ! Ben c’est sans doute que… » et puis il y a une complication, et puis une autre, et puis un truc qui rend impossible le scénario que vous aviez échafaudé… Et puis vous voulez qu’il la retrouve, la fille de Brooklyn ! Oui, un succès bien mérité.

Liens : Le site de Guillaume Musso chez l’éditeur ; cette bonne interview de la RTBF-radio (19 min.) ; le début du livre.


Commentaire de François Lechat (04/09/2016) :

Effectivement, le succès est mérité, et le plaisir est au rendez-vous. Avec les faiblesses habituelles de Musso : des bouts de descriptions inutiles, quelques dialogues un peu plats, un dénouement moins fort que l’intrigue elle-même (quoique, cette fois, il y a une surprise !). Mais c’est formidablement prenant, très bien construit (avec un art consommé de passer d’un personnage ou d’une voix à l’autre), parfois touchant, et surtout délassant au possible.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s