« Intempérie »

Par Omer Saint-Jules

Intempérie de Jesús CARRASCO, R. Laffont, 2015 trad° de Marie Vila Casas

Qu’est-ce qu’une pensée ? Celle de l’enfant qui prend conscience de ce qu’il découvre, ou alors du vieillard qui décide d’en finir avec ses réticences. C’est un peu l’impression qu’on éprouve en ayant lu ce livre.

9782221156100C’est un livre qui ne m’a pas laissé le temps d’y penser en le lisant, contraint que je me suis trouvé dès l’avoir ouvert d’en terminer sa lecture au plus vite. Pas pour m’en débarrasser. Quand j’ouvre un ouvrage qui ne me retient pas dès les premiers mots que j’y repère, je le referme sans plus de précaution. Ici l’esprit est mis en alerte, il halète à son tour, pris dans les apparences d’un manège de fête foraine où l’on tourne la tête pour voir si on reconnaît quelqu’un ou si on vous y reconnaît. Personne. On feuillette rapidement. Pas un nom. Pas un prénom.

Dans les cent premières pages, mais oui, déjà, comme avalées, ingurgitées même, deux personnages évoluent dans un paysage désertique comme on en trouve dans les périodes de sécheresse de la péninsule ibérique : un enfant, encore appelé le garçon, et un berger, ou plutôt un chevrier. D’autres surgiront dans la suite de l’histoire : un alguazil et ses deux sbires, puis un cul-de-jatte. La fragilité de l’intrigue est à la mesure de ce que la réalité qu’elle suggère peut avoir d’incommensurable ; un lecteur méthodique en fait rapidement l’analyse mais s’interdit dans tirer les conclusions avant de les avoir sous les yeux. On poussera donc la lecture jusqu’à son terme sans avoir pris le temps d’une pause.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s